Quels sont les risques de téléphoner au volant ?

Aujourd’hui, environ 7% des accidents sont dus à l’usage du téléphone portable au volant. Non seulement c’est interdit, mais c’est extrêmement dangereux.

Aujourd’hui, environ 7% des accidents sont dus à l’usage du téléphone portable au volant. Non seulement c’est interdit, mais c’est extrêmement dangereux.

Dès que le téléphone sonne, le conducteur est déconcentré. La moitié des conducteurs décroche le téléphone dans les deux secondes et concentre donc son attention sur ce geste.

Effets

Quel est le comportement d’un conducteur lorsqu’il est au téléphone tout en conduisant ?

– Augmentation du temps de réaction, entre 30 et 70% ;

– Les rétroviseurs sont moins regardés ;

– Tendance au ralentissement et à mordre la ligne ;

– Oubli de s’arrêter au passage piéton.

Cas particulier

Le kit mains-libres, s’il libère les mains, ne libère pas l’esprit. Son usage est aussi dangereux que le téléphone en main. La concentration du conducteur diminue fortement pendant une conversation téléphonique, quel que soit le mode de port du téléphone.

D’après les études les plus récentes, le risque d’accident est multiplié par 5 pour un téléphone tenu en main et par 4 pour un kit mains-libres. 

Conseils

– Mettre son téléphone en mode silencieux, ou l’éteindre ;

– Se garer ou s’arrêter sur une aire d’autoroute pour une conversation urgente ;

– Ne surtout pas écrire de sms pendant la conduite ;

 – En cas d’accident, prévenir le 112, partout en Europe.

Les risques selon le Code de la route

Vous risquez une amende de 35 euros et un retrait de 2 points au permis de conduire.

Pour les cyclistes, la même amende est possible, mais pas de retrait de points.

Le kit mains-libres n’est pas interdit. Mais la jurisprudence (2003) stipule qu’un conducteur qui n’arrive pas à effectuer  « commodément et sans délai les manœuvres qui lui incombent » alors qu’il utilise son kit mains libres peut être verbalisé d’une amende de 35 euros.  

 


Laissez votre avis