Comment est assurée une entreprise ?

Malgré un coût relativement élevé, l’assurance d’une entreprise ne se considère pas à la légère. Exposée à des risques quotidiens, aussi infimes que graves, plus la société sera protégée, plus elle sera en capacité de durer.

Un grand nombre de récentes ou petites entreprises occultent la souscription d’une assurance, la jugeant trop onéreuse. N’étant obligatoire que dans certains secteurs (bâtiment, automobile, immobilier, voyage…) il est tout à fait légal de fonctionner sans.

Privilégier des économies sur le dos de l’assurance pourrait cependant se révéler fatal. Une entreprise est soumise au jour le jour à des risques qui engagent autant ses biens, que son activité ou son personnel. Réinvestir dans un équipement qui a brulé dans un accident de la route ou indemniser un salarié décédé au cours de ses fonctions pourrait au final s’avérer dix fois plus couteux que contracter une assurance.

Assurer les biens de l’entreprise

L’entreprise compte de nombreux biens nécessaires à son exercice :

– le parc automobile : voitures de fonction, camions, scooters de livraison…
– les locaux : bâtiments, responsabilité locative
– les matériels et équipements
– les marchandises et matières premières
– les stocks et approvisionnements
– les aménagements…

L’assurance multirisque professionnelles proposée à cet effet couvre les biens de la société contre les risques “traditionnels”, à savoir l’incendie, le vol mais également les catastrophes naturelles.

Assurer les dommages liés à l’activité de l’entreprise

Lors de l’exercice de son activité, l’entreprise peut porter défaut et dommage corporel, matériel ou immatériel à tout tiers, qu’il soit salarié de la société, client, livreur… Au même titre qu’un individu, l’entreprise a donc besoin de souscrire à une responsabilité civile dite d’exploitation dans ce cas particulier.

Elle peut être complétée à juste titre par le responsabilité civile professionnelle qui protège contre toutes prestations délivrée ou dégâts causés par les produits fabriqués. Exemple : un jouet d’enfant dont le plastique créerait des allergies sur certaines peaux.

Assurer les dommages causés aux salariés

Chaque salarié bénéficie de manière indépendante du régime général de la Sécurité sociale. Une meilleure protection peut cependant être apportée par l’entreprise par le biais d‘assurances collectives, décès ou invalidité.

De manière plus spécifique, l’entreprise peut décider d’assurer certains de ces personnages d’influence tels que le chef d’entreprise avec le contrat “gérant majoritaire” ou encore certains dirigeants avec le contrat “homme clé”. Ces souscriptions offrent une protection sociale de pointe et garantissent d’importantes indemnisations versées à l’entreprise en cas d’accident grave de l’employé.


Laissez votre avis