Voyages / Vacances : L’utilité de la protection juridique

Accroc avec l’agence de voyage, séjour décevant et non conforme à sa publicité, annulation de dernière minute, litige de voisinage en location saisonnière? Autant de situations délicates en vacances auxquelles la protection juridique peut apporter des solutions.

Si les vacances sont originellement source de plaisir et d’évasion, aucun voyageur n’est à l’abri de déconvenues qui pourraient mettre à mal son séjour. Dans ce genre de cas où l’issue semble souvent jouer à la défaveur du vacancier, l’assurance ou la garantie protection juridique peut offrir des solutions.

La protection juridique

En inclusion dans un contrat (habitation, auto, complémentaire santé…) ou souscrite de manière séparée, la protection juridique permet à l’assuré d’être défendu et de faire valoir ses droits en cas de litige.

Elle peut ainsi autant intervenir dans le professionnel, que dans la consommation, l’administratif ou encore l’auto…

La protection juridique couvre financièrement toutes les démarches résultant du litige pris en charge :

– frais et honoraires d’avocat, d’avoué, d’huissier
– frais d’expertise
– frais de procédure,…

Il n’est donc pas rare de songer à l’utilité de sa protection juridique lors de tout démêlé qui pourrait survenir dans le cadre des vacances.

Annulation de dernière minute de la part de l’assuré

L’assurance annulation est à prendre avec des pincettes. Car si de nombreux vacanciers s’imaginent être couverts en cas d’annulation pour un motif bénin ou illégitime, la lecture du contrat se sera alors révélée superficielle.

Pour pouvoir interrompre son voyage, l’assuré doit justifier d’une raison valable qui relèverait presque du cas de force majeure. Comme par exemple un licenciement, une maladie foudroyante ou encore une catastrophe naturelle.

En quoi la protection juridique peut-elle se révéler utile?

Imaginons un couple sur le point de partir aux Seychelles. 2 jours avant le meilleur ami du mari décède, le voyage doit donc être stoppé. Si le décès rentre en compte dans les couvertures de l’assurance annulation, la mort d’une personne non liée au cercle familial peut être parfois un motif refusé par l’assureur.

Dans ce cas précis, la protection juridique peut donc intervenir pour souligner l’intensité des rapports, quasi fraternels, qui unissaient le mari à son meilleur ami et réclamer remboursement du voyage annulé, en échange du paiement des pénalités prévues dans le contrat.

Annulation de dernière minute par l’agence de voyage

C’est un phénomène rare, mais il arrive parfois que l’agence de voyage soit contrainte d’annuler par elle-même certains séjours. Dans la majorité des cas, elle proposera une solution de secours à savoir un autre voyage à date différée ou un avoir valable sur un autre séjour.

Si ces dispositions alternatives ne conviennent pas à l’assuré, il peut user de sa protection juridique pour exiger un remboursement en demandant également que lui soit reversé les pénalités d’annulation qu’il aurait du lui même payer si la situation avait été inversée.

Publicité mensongère

L’hôtel n’est pas à “2 pas” de la plage tel qu’indiqué? Les piscines “majestueuses” ne ressemblent en fait qu’à des pataugeoires? Si la responsabilité d’une agence de voyage est difficile en engager en cas de compréhension ou interprétation faussée, elle a cependant l’obligation d’informer ses clients de tous les tenants et aboutissants sur :

– la nature des prestations
– le moyen de transport
– le mode d’hébergement
– le prix global, les modalités de versement et les conditions de sa révision ;
– les conditions et modalités de l’annulation
– les conditions de la cession du voyage

L’agence de voyage reste donc potentiellement assignable en justice par la protection juridique en cas de publicité mensongère.

Mauvaise tournure du séjour

Retards indécents des vols? Mauvaises conditions de transport pour la liaison aéroport-hôtel? Propreté catastrophique de la chambre? En cas de forte déception due au séjour, c’est l’agence de voyage qui porte la responsabilité du préjudice.

La protection juridique accompagne l’assuré pour sécuriser et avantager la demande d’indemnisation en constituant un dossier fait de preuves solides et recevables, pouvant donner lieu selon la situation au versement de dommages et intérêts supplémentaires.

Litige de voisinage avec une location saisonnière

En location saisonnière en bord de plage, un incendie se déclare un soir et ravage la moitié du jardin et la maison. Les pompiers décèlent après avoir tout éteint un mégot de cigarette qui a de fortes chances d’être à l’origine du sinistre. Seul bémol, vous ne fumez pas alors que voisins oui.

Une fois encore, la protection juridique reste tout indiquée pour régler ce litige ce voisinage puisque l’assuré, même en location, à la responsabilité de régler le préjudice qu’il a involontairement causé.

 


un commentaire sur “Voyages / Vacances : L’utilité de la protection juridique”

Laissez votre avis