Assurance maladie / Mutuelle : Prise en charge du congé maternité

Le congé maternité comprend un congé prénatal et un congé postnatal. Selon le nombre d’enfants attendus et le nombre d’enfants à charge, sa durée varie. Il est possible de percevoir des indemnités journalières sous réserve de remplir certaines conditions administratives.

Toute salariée peut bénéficier du congé maternité, a condition d’avoir averti son employeur de sa grossesse, et de sa période d’absence. La durée totale du congé maternité est de 16 à 26 semaines pour un enfant, de 34 semaines pour des jumeaux et de 46 semaines pour des triplés. A partir du jour de l’accouchement, la travailleuse ne peut pas travailler pendant une période de 9 semaines. Il n’existe aucune exception à cette règle.

Les modalités de prise en charge

Afin que la grossesse soit prise en charge, au cours du premier trimestre, une déclaration de grossesse doit être effectuée par le médecin traitant. Après cela, les examens prénataux et postnataux obligatoires, et certains actes se rapportant à la grossesse sont pris en charge à 100% au titre de l’assurance maternité par l’Assurance maladie.

L’indemnité de maternité

Durant le congé maternité, une indemnité de maternité sera versée par la mutuelle selon un pourcentage de la rémunération. Pour cela, il est nécessaire de fournir :

– Un certificat médical à la mutuelle mentionnant la date présumée de l’accouchement
– Une feuille de renseignements fournie par la mutuelle, à remplir par le bénéficiaire et l’employeur ou la caisse des allocations chômage
– Une attestation de naissance après l’accouchement
– Une attestation de reprise de travail dans les huit jours qui suivent la fin du congé de maternité.

Le congé pathologique

Une période supplémentaire de congé peut être accordée en cas de grossesse pathologique. Elle ne pourra pas dépasser les deux semaines.


Laissez votre avis