Santé : La franchise médicale des sans-papiers bientôt supprimée

La ministre des Affaires sociales, Marisol Touraine, a annoncé lundi 2 juillet sa volonté de favoriser davantage la santé des étrangers irréguliers. La franchise médicale de 30 euros, instaurée en 2011 pour les bénéficiaires de l’Aide médicale d’État (AME), sera prochainement supprimée.

Profitant d’une table ronde sur l’exclusion, Marisol touraine a réaffirmé l’engagement du président François Hollande sur une meilleure accession aux soins pour les sans-papiers. Provoquant à l’époque l’indignation de la droite, ce dernier s’était positionné lors de sa campagne en faveur d’une suppression du droit d’entrée de 30 euros à l’AME.

Zoom sur l’AME

Initiée en 2000, l’AME ouvre à tout étranger en situation irrégulière depuis 3 mois une voie jusqu’à la santé. En 2011, déplorant un nombre de bénéficiaires en trop forte croissante, la précédente majorité parlementaire avait fixé un tarif d’adhésion de 30 euros. L’objectif étant de réduire les dépenses publiques face au coût de cette aide médicale. Avec plus de 222.000 sans-papiers utilisateurs du dispositif l’année dernière, l’AME a pesait 588M d’euros dans le budget de l’État contre 75M à sa création en 2000.

Cette promesse de suppression de la franchise médicale devrait faire l’objet d’un texte de loi qui sera présenté dès les prochains jours par le gouvernement.


un commentaire sur “Santé : La franchise médicale des sans-papiers bientôt supprimée”

Laissez votre avis