Retraite : L’âge minimum de départ à la retraite repoussé à 64 ans

L’âge minimum de départ à la retraite est à peine entré en vigueur que les sénateurs viennent à nouveau d’adopter un nouvel amendement repoussant l’âge minimum de la retraite à 64 ans.

 Le Vendredi 15 novembre, le Sénat à frappé fort. Il a repoussé une fois de plus l’âge légal de départ à la retraite. Les sénateurs ont adopté le départ à la retraite à 64 ans pour les Français nés après 1959. De ce fait, le départ à taux plein passe désormais à 69 ans. La mesure a de grandes chances d’être rejetée à l’Assemblée Nationale, contre 62 aujourd’hui.

C’est dans le cadre du projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2015 que les sénateurs ont profité pour adopter un relèvement progressif de l’âge égal de départ à la retraite à 64 ans après le 1er janvier 2017 pour tous les Français nés après le 31 décembre 1959.

 “La poursuite du relèvement de l’âge légal entraînera mécaniquement celle de l’âge du taux plein sans décote, qui lui est supérieur de 5 ans. L’âge du taux plein, qui atteindra 67 ans au 1er janvier 2017, sera donc de 69 ans au 1er janvier 2024″, indique l’exposé des motifs.

Pour résumer, les Français nés en 1956 pourront partir à 62 ans et 5 mois, ceux nés en 1957 voient leur âge de départ à la retraite reculer de 5 mois, c’est à dire qu’ils ne pourront partir qu’à 62 ans et 10 mois.  Pour les actifs né en 1958, ils partiraient à 63 ans et 3 mois, tandis que ceux nés en 1959 verraient à nouveau leur retraite repoussée de 5 mois, pour partir à 63 ans et 8 mois. A partir de 1960, les retraités auront au moins 64 ans le jour où ils pourront enfin quitter le secteur des actifs.

Pour qu’il soit applicable le texte doit passer en deuxième lecture à l’Assemblée. Or ce dernier à peu de chance d’être voté car contrairement au Sénat, le PS est encore majoritaire à l’Assemblée.


Laissez votre avis