Escroquerie : condamné à rembourser 407 000 euros à la Mutuelle de Poitiers

Un ex-assureur de la Mutuelle de Poitiers a été condamné à 18 mois de prison avec sursis pour escroquerie et à rembourser la somme de 407.000 euros.

Philippe de Bony ex-agent général d’assurance à la Mutuelle de Poitier a été condamné jeudi 3 septembre par le tribunal correctionnel de Poitier à 18 mois de prison avec sursis et à rembourser la somme de 407 000 euros à la Mutuelle de Poitiers.

Entre 2011 et 2013, l’agent général d’assurance a monté des faux dossiers au préjudice de son employeur pour un total de près de 440.000 euros.

Pendant plus de deux ans, à raison de 2 à 5 dossiers fictifs par mois, l’homme se fait un complément de revenu  mensuel de 6.500 euros en 2011, 18 000 euros en 2012 et environ 14.000 euros en 2013.

L’escroquerie est découverte par une porteuse de parts d’une Société civile immobilière qui ne comprend pas pourquoi un contentieux ait été déclaré sans qu’elle n’en ait eu connaissance. Aucun assurés n’a été lésé par l’agent général.

Toujours selon le quotidien Centre Presse, lors du procès, l’accusé accepte tous les chefs d’accusation sans sourciller. A la barre du tribunal, il s’excuse publiquement. Après le procès, il indique au journaliste de Centre Presse “qu’il n’a jamais fui ses responsabilités et qu’il est peiné par le bruit de l’affaire qui a eu des retentissements sur lui, sa famille et ses amis.”

Le tribunal le condamne à 18 mois de prison avec sursis, à rembourser 407.000€ à la Mutuelle de Poitiers et lui impose une interdiction de gérer une entreprise commerciale pendant 5 ans.


Laissez votre avis