4 ans de prison pour “escroquerie massive” à l’Assurance-Maladie

Un radiologue belgo-syrien qui exerçait dans le Nord de la France vient d’être condamné à 4 ans de prison pour “escroquerie massive” à l’Assurance-Maladie.

Âgé de 58 ans, Farid Alsaïd a été reconnu coupable “d’escroquerie massive à l’assurance-maladie” par le tribunal correctionnel de Valenciennes (Nord), début avril. Entre 2006 et 2007, l’ancien radiologue avait mis en place “tout un ensemble de pratiques frauduleuses”, selon le président du tribunal. Parmi elles, le “fonctionnement illégal de cinq cabinets”, le “recours à la téléradiologie au rabais avec un personnel sans qualification”, le “délaissement de la sécurité” et la “multiplication sans fondement médical d’actes de radiologie”.

Condamné à quatre ans de prison, dont 18 mois avec sursis, Farid Alsaïd devra également verser 2,7M d’euros de dommages et intérêts à plusieurs Caisses primaires d’assurance-maladie et à la Caisse nationale de l’assurance-maladie (Cnam).

Réfugié en Syrie en 2008 lors de l’ouverture de l’enquête, le radiologue s’était pourtant rendu aux autorités françaises en juin 2009. Absent lors du délibéré, l’homme fait l’objet d’un mandat d’arrêt et d’une interdiction définitive d’exercer sa profession de radiologue.


Laissez votre avis