Santé / Mediator : Le gouvernement réclame toute la vérité et rien que la vérité sur le médicament

Le porte-parole du gouvernement, François Baroin, a affirmé mardi que le gouvernement voulait “une transparence totale et absolue” dans l’affaire du Mediator, pour déterminer “les failles du système”.

“C’est une affaire sanitaire grave, c’est indiscutable. Le gouvernement veut une transparence totale et absolue”, a déclaré François Baroin sur RTL. “Il faut voir dans le processus de décision, du point de départ de la fabrication de ce médicament jusqu’au point d’arrivée de la distribution et de la mise sur le marché, quelles ont été les failles du système puisqu’à l’évidence il y a eu des failles dans le système”, a-t-il ajouté.

Les inspecteurs de l’Inspection générale des Affaire sociales, saisie par le ministre de la Santé, Xavier Bertrand, sont “des spécialistes, des gens indépendants”, a souligné François Baroin. Leur rapport est attendu à la mi-janvier.

Selon les estimations des autorités sanitaires, le Mediator, médicament normalement réservé aux diabétiques en surpoids, mais largement prescrit comme coupe-faim, aurait provoqué la mort de 1.000 à 2.000 personnes.

Paris, 21 décembre 2010 (AFP)


Laissez votre avis

judi togel