Assurance / Transports : Déraillement mortel d’un train à Brétigny-sur-Orge

Le déraillement mortel du train de Brétigny-sur-Orge perturbe fortement le trafic SNCF. Pour l’heure, les causes de l’accident ne sont pas établies, plusieurs scénarios peuvent être envisagés pour les indemnisations des victimes ou de leurs familles.

Ce vendredi vers 17h, un train Intercité pour Limoges (Haute-Vienne) contenant 370 voyageurs a déraillé en gare de Brétigny-sur-Orge (Essonne), couchant 4 des ses 7 wagons sur les voies. Pour l’heure, les secours dénombrent au moins 6 morts et une vingtaine de blessés, écrasés ou même électrocutés. Le plan Rouge a été déclenché par la préfecture de l’Essone et une cellule de crise mise en place par la SNCF avec un numéro de téléphone d’urgence pour les victimes : 0800 130 130.

Trafic fortement perturbée

Selon la SNCF, “le trafic est interrompu dans les deux sens entre Savigny sur Orge et Saint-Martin d’Etampes, et entre Savigny sur Orge et Dourdan la Forêt jusqu’à la fin du service. Des retards, des modifications de desserte et des suppressions sont effectifs sur l’ensemble de la ligne, jusqu’à la fin du service”. Pour l’heure aucun train ne part ni n’arrive à gare d’Austerlitz, le trafic est totalement suspendu.

Les voyageurs circulant entre Paris, Versailles Chantiers ou Saint-Quentin en Yvelines, dans un sens ou dans l’autre son invités à emprunter les trains de la ligne N (Paris Montparnasse) ou de la ligne U (La Défense / La Verrière). Les voyageurs circulant entre Paris et Juvisy, dans un sens ou dans l’autre, à emprunter les trains de la ligne D du RER.

News Assurances vous explique quelles sont les indemnisations prévues pour tout retard ou annulation de train.

Quelles indemnisations pour les victimes ?

Si pour l’heure l’origine du déraillement du train est inconnue et que les responsabilités de chacun ne sont pas encore établies, plusieurs scénarios d’indemnisation peuvent déjà être envisagés. Dans un premier temps, s’il s’agit de la responsabilité de la SNCF (erreur du conducteur, problème d’aiguillage comme l’indique Le Parisien, défaillance d’un wagon ou vitesse excessive), c’est l’assurance Responsabilité Civile de la compagnie ferroviaire qui jouera pour indemniser les victimes.

S’il s’agit d’un acte terroriste, c’est alors le FGTI (Fonds de garantie des victimes d’actes de terrorisme et d’autres infractions) qui pourrait indemniser les préjudices corporels des victimes. Quoiqu’il en soit, il est bien évidement trop tôt, une enquête devrait éclairer dans les prochaines heures les causes du drame.

News Assurances vous propose également de lire son actualité pour savoir quelles sont les indemnisations pour les victimes du Crash aérien de San Francisco.

Copyright : #Twitter @Hoopnod

Laissez votre avis