Eruption d’un volcan en Islande : le trafic aérien est perturbé en Europe du Nord

Un volcan est entré en éruption mercredi 14 avril sous le glacier Eyjafjallajokull, dans une région reculée et peu peuplée, située à 125 kilomètres à l’est de Reykjavik, la capitale islandaise. Par mesure de précaution, quelque 800 personnes ont été évacuées de leurs habitations. L’éruption a causé de nombreux dégâts et de fortes perturbations.

Elle a commencé mercredi dans la partie sud-ouest du cratère au sommet du glacier Eyjafjallajokull, déjà touchée par une autre éruption depuis le mois dernier. Elle a provoqué de nombreux tremblements de terre dans la région et une fonte du glacier inquiétante qui a déjà entraîné deux importantes coulées d’eau. Toutes les routes ont été fermées.

Les avions ont été cloués au sol jeudi dans le nord de l’Ecosse en raison des risques de manque de visibilité. Cette interdiction de vols pourrait “s’étendre à d’autres aéroports britanniques” selon un porte-parole de l’aéroport d’Aberdeen. Mercredi, la compagnie Easyjet a fait savoir que les vols à destination des aéroports britanniques pourraient être perturbés. Les autorités norvégiennes ont annoncé dans la soirée la fermeture d’une partie de leur espace aérien.

L’activité volcanique a repris dans la région le mois dernier : la première éruption de volcan depuis 1823 au glacier Eyjafjallajokull avait entraîné une brève évacuation de 600 personnes et l’interruption de tous les vols aériens dans le ciel islandais.

CP : Thelivingna-FLickr

Reykjavík, 15 avril 2010 (AFP)


Laissez votre avis