Grève / Trafic aérien : Mauvais présage pour les vacances scolaires sur les vols Air France

Alors que la grève amorce aujourd’hui son ultime jour, les syndicats menacent d’ores et déjà de corrompre les futures vacances scolaires si aucun accord satisfaisant n’est conclu vendredi avec le Ministre chargé des transports.

Pour ce dernier jour de débrayage, Air France envisage de maintenir 65% des vols long-courriers et 75% des vols courts et régionaux.

A 6h30 ce matin, de fréquentes annulations continuaient à colorer de rouge les tableaux d’affichage des aéroports français. 67 suppressions à Paris-Charles de Gaulle, 60 à Orly, 22 à Marseille-Provence, 15 à Toulouse-Blagnac, 10 à Nice, 9 à Bordeaux-Mérignac et 6 à Lyon-Saint Exupery.

La compagnie low cost Easyjet a, quant à elle, affirmé “avoir assuré l’intégralité de ses vols hier et prévoit la même chose pour aujourd’hui”.

Les vacances scolaires en danger

Vendredi 10 février sera un jour décisif. Les syndicats de l’industrie du transport aérien, mécontents du projet de loi règlementant leur droit de grève, rencontreront Thierry Mariani, pour une réunion au sommet. Le Ministre chargé des transports, impassible, a déclaré qu’il ne fléchirait pas.

Une position ferme qui risque de nuire et paralyser de nouveau les voyageurs des airs. En cas de non entente avec le gouvernement sur un accord visant à conforter chaque partie, les grévistes (majoritairement Air France) reconduiront leur mouvement à une période de grand impact, les prochaines vacances scolaires.

Nos fiches pratiques sur le même thème :

– Comment se faire rembourser un billet d’avion en cas de grève ?
– Assurance annulation : Démarches, litiges et exclusions de contrats


Laissez votre avis