Indemnisation / SNCF : remboursement exceptionnel pour un retard sans précédent

La SNCF va mettre en place une indemnisation « exceptionnelle » pour les 600 passagers du train Strasbourg-Port-Bou qui a mis près de 22h pour atteindre sa destination.

La SNCF va mettre en place une indemnisation « exceptionnelle » pour les 600 passagers du train Strasbourg-Port-Bou qui a mis près de 26h pour atteindre sa destination.

Ils auront mis 14h de plus pour rallier Strasbourg à Port-Bou à la frontière espagnole. En cause une succession d’incidents qui ont émaillé le parcours. Tout commence par un changement de conducteur après une heure de trajet. Ce dernier avait déjà effectué trois jours de travail consécutifs et devait donc s’arrêter. Son remplaçant venant de Lyon, les 600 passagers ont passé la nuit en gare de Belfort.

Puis un souci sur le train précédent, a exigé une immobilisation de 3h sur les voies, avant qu’une panne de motrice ne vienne stopper une nouvelle fois le train n°4295. Les passagers auront mis finalement 26h pour effectuer leur trajet. Ajoutez à cela un train non chauffé pendant les arrêts, des plateaux repas livrés qu’à une partie des passagers et l’ambiance à la descente était visiblement très tendue.

La SCNF, obligée de réagir a fait savoir qu’elle allait procéder à une indemnisation « exceptionnelle », à savoir, le remboursement intégral des billets. Elle offrira également un aller/retour à tous les passagers qui se sont trouvé dans ce train.


Laissez votre avis