Nuage de cendres : tous les aéroports de france seront fermés à partir de 14h00

Pour beaucoup, ce devait être les vacances. Mais le nuage de cendres dû à l’éruption du volcan en Islande a transformé tous les départs en avion en cauchemar. Des milliers de voyageurs sont en effet coincés depuis plusieurs jours dans des aéroports du monde entier et ne sont pas prêts de rejoindre leur destination finale.

Ce chaos inédit dans le ciel français a conduit le premier ministre François Fillon à réunir samedi plusieurs de ses ministres. Matignon a annoncé que la fermeture des aéroports parisiens et d’une large moitié nord de la France était une nouvelle fois prolongée, cette fois jusqu’à lundi 8 heures, au plus tôt. Depuis jeudi soir, la direction générale de l’aviation civile (DGAC) ne cesse de proroger la fermeture au trafic aérien en France et le nombre d’aéroports affectés s’est accru en deux jours.

Outre les trois aéroports parisiens de Roissy, Orly et du Bourget, tous les aéroports de province sont concernés. Les derniers à avoir fermé sont ceux de Grenoble et Bordeaux, samedi à 16 heures et ceux de Nice et Marseille dimanche à 6 heures du matin. Le gouvernement a fait savoir que les seuls aéroports  encore ouverts dimanche matin, au sud d’une ligne Agen-Marseille, à savoir, Toulouse, Montpellier, Biarritz et Perpignan, fermeront également à 14 heures. Air France avait redirigé certains de ces voyageurs parisiens, en bus, vers l’aéroport de Toulouse, d’où devaient partir, dimanche un vol pour Fort-de-France en Martinique, un vol pour Pointe-à-Pître en Guadeloupe et un pour Montréal au Canada. Seuls resteront ouverts les aéroports corses.

Le nombre d’avions cloués au sol en France n’est pas connu, mais 16 000 vols ont été annulés samedi en Europe, selon l’Organisation européenne pour la sécurité de la navigation aérienne (Eurocontrol) et des millions de voyageurs sont bloqués dans le monde. Les vents vont probablement continuer à pousser les cendres du volcan islandais vers l’Europe dans les 4 à 5 prochains jours, a averti l’Institut météorologique d’Islande.

Pour connaître les conditions de remboursement, consultez notre article Assurance annulation : le remboursement des billets d’avion annulés

Paris, 18 avril 2010 (AFP)


Laissez votre avis