Adoption du texte de loi « Hôpital, patients, santé et territoires »

Les députés ont adopté le texte HPST avec 292 voix pour et 199 voix contre. Ils ont voté plus de 500 amendements et ajouté 69 articles alors que le texte initial en prévoyait 33. C’est une ministre satisfaite hier qui a déclaré que ce texte constituait la plus grande réforme du système de santé depuis 50 ans.

Elle a salué l’esprit de concertation qui a prédominé à l’élaboration du texte et l’esprit vif et constructif qui a caractérisé les débats. Les points forts soulevés par la ministre sont la meilleure coopération entre hôpitaux, le dialogue entre médecine de ville et le secteur médico-social ; la gouvernance de l’hôpital à travers le rôle du directeur et du président de la commission médicale d’établissement (CME) ; les mesures prises pour lutter contre la désertification médicale dans le respect de la liberté d’installation.

Sur le volet prévention la ministre a évoqué les mesures concernant la vente d’alcool limitée ainsi que les dispositions sur la prévention de l’obésité.

Enfin, la création des agences régionales de santé (ARS) seront selon les termes de Roselyne Bahelot-Narquin « un outil de simplification, de territorialisation, de responsabilité du pilotage régional des politiques de santé ».


Laissez votre avis