Grève : trafic conforme aux prévisions pour la RATP et la SNCF, compensations prévues pour les voyageurs

Le trafic de la SNCF était mardi matin, journée d’action interprofessionnelle, conforme aux prévisions diffusées lundi soir, soir, soit 65% des TGV en circulation, de 35 à 75% des TER, 50% des Transiliens, et de 50 à 60% des Corails, a annoncé une porte-parole.

Pour les TGV internationaux (Eurostar, Thalys, Lyria, Aleo), le trafic sera normal.

La circulation ne redeviendra normale pour l’ensemble des trains que mercredi à 08H00, précise la SNCF. Les perturbations ont commencé lundi à 20H00.

Quatre syndicats (Unsa, CGT, Sud, CFDT) ont déposé des préavis de grève pour cette journée de grèves et de manifestations.

Au plan national, cinq centrales syndicales (CGT, CFDT, FSU, Solidaires et Unsa) ont appelé salariés et fonctionnaires à la grève pour réclamer “des réponses concrètes” sur l’emploi, le pouvoir d’achat, les retraites et les conditions de travail. Force ouvrière (FO) appelle séparément les salariés à défiler et à faire grève, mais autour d’un seul mot d’ordre: les retraites.

La SNCF précise que “tout billet de grandes lignes valable sur la période sera utilisable dans tout train circulant ce jour-là” sur la destination considérée, mais sans garantie de place assise.

Les voyageurs préférant annuler un voyage comportant une réservation pour un train de cette période pourront le faire sans frais au guichet, ajoute-t-elle.

La SNCF met à disposition des voyageurs deux site internet (www.sncf.com pour tous les trafics et www.abcdtrains.com pour les prévisions Transilien par gare), et des numéros verts (0805 90 36 35 pour les Grandes Lignes et TER et 0805 700 805 pour les Transiliens).

De son côté, un porte-parole de la RATP a indiqué que vers 06H15 mardi, 3 métros sur 4 circulaient à Paris, tandis que 90% des bus et tramways roulaient. Concernant le RER, “en zone RATP”, précise le porte-parole, 95% des RER A étaient assurés, tandis qu’un train sur 2 seulement circulait sur le réseau du RER B, “avec une interconnexion suspendue à la gare du Nord”.

Paris, 23 mars 2010 (AFP)


Laissez votre avis