Un député veut rendre obligatoire une assurance-dépendance privée

Le député Nouveau Centre (NC) Michel Hunault estime qu’il faut rendre « obligatoire » une assurance-dépendance privée, alors que le gouvernement doit ouvrir au printemps le chantier de la réforme du financement de la dépendance des personnes âgées et handicapées.

La dépendance « est un risque que l’on connaît, qui intervient en fin de vie, et que l’on peut donc traiter par une mutualisation anticipée », estime le député de Loire-Atlantique, qui a fondé un groupe d’études sur les assurances à l’Assemblée, dans un entretien aux Echos mardi.

« Pour concilier l’exigence de solidarité nationale, matérialisée par l’allocation personnalisée d’autonomie (APA), et la nécessité d’être efficace dans la généralisation de la couverture de ce risque, il me semble aujourd’hui que nous devons rendre obligatoire l’assurance-dépendance”, poursuit-il. Il serait alors possible de déduire fiscalement les primes « sous certaines conditions à déterminer », selon lui.

Le contrat d’assurance devrait « obéir à un cahier des charges très strict élaboré sous l’égide du législateur, puis géré de façon tripartite entre l’Etat, les assureurs et les partenaires sociaux », poursuit M. Hunault. L’APA serait dès lors réservée « aux plus démunis », ajoute le député, en soulignant que ses propositions ne coûteront « rien à l’Etat ». Lors de son intervention télévisée lundi soir, le président Nicolas Sarkozy a déclaré que son “ambition serait (…) qu’on règle cette année la question de la dépendance ». Cette réforme pourrait être abordée juste après les élections régionales, avant celle des retraites, selon l’entourage du ministre du Travail.

PARIS, 26 jan 2010 (AFP)


Laissez votre avis