Météo France : alerte vigilance crue dans le Pas de Calais, que faire en cas d’inondation ? (mis à jour bulletin de 16h)

Comme Météo France l’avait annoncé, les cours d’eau placés en vigilance orange crue sont sortis de leur lit dans le département du Pas de Calais (62). Plusieurs communes ont été inondées dans les communes mitoyennes de la Hem et de la Liane. Un 4e cours d’eau a été placé en vigilance orange. Il s’agit de la Lys Amont.

Dans son dernier bulletin, le prévisionniste précise qu’une crue importante de la Hem est en cours menaçant les habitations alentours. Une crue « alimentée par les averses qui touchent le Nord Pas de Calais depuis dimanche dernier. » Une accalmie est prévue dans la matinée, mais les averse pourraient repartir de plus belle dès cette après-midi. En prévision, Météo France maintien le niveau orange de la vigilance crue pour le Hem, la Liane et l’Aa et désormais la Lys Amont jusqu’à samedi matin 6 heures.

A la suite de ces débordements plusieurs habitations et commerce des communes de Clerques, Recques sur Hem ou encore Polincove ont été touchées par des inondations. Les pompiers sont également intervenus dans les villages de Saint-Etienne-au-Mont, Hesdigneul et Pont-de-Briques.

Comment se faire indemniser en cas d’inondation ?

Premier réflexe en cas d’inondation, limiter les dégâts en surélevant par exemple les meubles et en mettant à l’abri tout les biens qui craignent l’eau (matériel Hi-Fi, informatique…). Par la suite, les sinistrés doivent se mettre en relation avec la compagnie qui assure leur habitation et leur véhicule. Pour faciliter les démarches, il est important de rassembler tous les justificatifs nécessaires à l’évaluation des pertes, notamment les factures ou les contrats de garanties.

En cas d’inondation, il faut vérifier sur vos différents contrats d’assurance (auto, habitation) si vous bénéficiez dans la garantie dégâts des eaux de la couverture contre les risques de ruissellement ou de débordements de cours d’eau. Dans le cas contraire, il vous faudra attendre une éventuelle déclaration de catastrophe naturelle pour votre commune. Une décision prise par arrêté interministériel et publié au Journal officiel (JO). Les titulaires d’une assurance dommage multirisques habitation ou automobile sont alors indemnisés par leurs assureurs.


Laissez votre avis