Trafics aérien et ferroviaire perturbés par la neige, il sera surement difficile de se faire rembourser

En plus de la circulation routière, les fortes chutes de neige qui s’abattent sur la France depuis mercredi soir affectent également le trafic ferroviaire et aérien. Entre annulation ou retard, pour les plus chanceux, les usagers devront prendre leur mal en patience. Voici les règles d’indemnisation en cas de suppression ou de report d’un vol et d’un train.

Dans un communiqué, les aéroports de Paris mettent en garde les usagers contre d’éventuels reports ou annulation de vols. « Pour des raisons de sécurité, la Navigation aérienne (DGAC) réduit les programmes de vols des compagnies en conséquence ainsi que les flux de départs et d’arrivées, ce qui entraîne des retards et des annulations » soulignent les autorités aéroportuaires. Elles précisent d’ailleurs que les retards constatés, jeudi à l’arrivée et au départ des aéroports parisiens, sont en moyenne de 1h. C’est l’aéroport Charles de Gaulle qui a connu les plus fortes perturbations hier avec 29% des vols annulés. 900 passagers ont passé la nuit dans l’aérogare.

Pour la journée de vendredi, la DGAC prévoit des retards d’1h pour Roissy et de 18 minutes en moyenne pour Orly aux arrivées. Les départs quant à eux connaissent très peu de perturbations. A Lille, le trafic reprend peu à peu et à Lyon, les autorités tablent sur 25 arrivées par heure. La DGAC invite tout de même les passagers à contacter leur compagnie aérienne pour obtenir des informations sur leur vol.

Concernant les remboursements de billets pour les vols annulés, la règle est simple. « Si le transporteur est en mesure de prouver que l’annulation est due à des circonstances extraordinaires qui n’auraient pas pu être évitées, même si toutes les mesures raisonnables avaient été prises aucun remboursement n’est prévu. » Les conditions météorologiques font partie de ces circonstances exceptionnelles. Dans certains cas, les assurances prévues avec les cartes bancaires peuvent prendre en charge l’indemnisation des personnes dont le vol a été annulé. La solution idéale reste de contracter une assurance annulation lors de l’achat du billet.

Les trains au ralenti

La trafic ferroviaire n’est pas en reste. Il a également été fortement perturbé par les chutes de neige. Encore ce matin, une majorité des trains circulaient au ralenti. Pour la région Ouest, il faut compter une vingtaine de minutes de retard en moyenne. 15 minutes pour le Nord avec des retards proches d’1h30 pour certains TGV à destination de Lille Europe. Pour la région Est, les trains circulent avec 20 à 25 minutes de retard en moyenne. Enfin dans le Sud Est, il faut compter environ 30 minutes de retard.

La règle veut que lorsque votre train arrive à destination 30 minutes après l’heure prévue, la SNCF s’engage à titre commercial à vous offrir une compensation sous forme de Bons Voyages équivalent à 1/3 du prix du billet. Mais là encore, les remboursements ne concernent que les retards imputables à la SNCF et ne concernent ni les TER, ni les Transiliens. En revanche, si le train arrive avec plus de 3h de retard, la SNCF peut considérer qu’elle est entièrement responsable et dès lors procéder à un remboursement intégral des billets concernés.


Laissez votre avis