Justice / Mediator : Xavier Bertrand promet une indemnisation “juste et rapide” des victimes

Xavier Bertrand, le ministre de la Santé, a assuré mardi qu’il y aurait une indemnisation “juste et rapide” des victimes du Mediator, et que la question serait abordée dès mercredi lors d’une rencontre avec les associations de patients.

Répondant à l’Assemblée nationale à une question orale du député PS Gérard Bapt (Haute-Garonne), il a rappelé que la consultation médicale de contrôle des patients ayant pris du Mediator serait “intégralement prise en charge” par l’Assurance maladie, qui “engagera ensuite les actions nécessaires”.

Quant à l’indemnisation, le sujet sera abordé avec les associations de patients dès mercredi “dans le cadre du comité de suivi des patients” qu’il doit réunir.

M. Bertrand a indiqué qu’il aurait aussi ce débat avec les parlementaires, dans le cadre de la mission d’information, “pour savoir comment nous pouvons garantir que cette indemnisation sera juste et surtout rapide”. “Il y a aussi l’exigence morale de la reconnaissance de la responsabilité clairement établie”, a ajouté le ministre.

Outre la mission de l’Inspection générale des affaires sociales, “qui va pointer les dysfonctionnements administratifs” dans un rapport attendu samedi, il a estimé que la mission parlementaire, qui pourra “auditionner les ministres et le laboratoire Servier”, devrait permettre, “en complément des actions judiciaires, de faire toute la lumière sur ce dossier”.

Enfin, s’agissant des conflits d’intérêt évoqués par le député, il a estimé qu’il fallait aller “plus loin”, avec “une transparence au niveau des agences de santé”, et même des déclarations d’intérêt “pour les membres des cabinets ministériels”. “Si on veut de la confiance, il faut de la clarté et de la transparence”, a dit encore M. Bertrand.

Paris, 11 janvier 2011 (AFP)


Laissez votre avis