Assurance Annulation : Le flou persiste sur les remboursements suite au nuage de cendres venu d’Islande

Alors que la totalité des aéroports du Nord de l’Europe sont actuellement fermés en raison des risques que fait peser le nuage de cendres en provenance d’un volcan islandais, il est encore difficile de savoir comment les voyageurs seront indemnisés des conséquences de ces annulations d’autant que la situation ne s’améliorera pas le 16 avril

Une chose est sûre, les voyageurs qui devaient se déplacer en avion vers ou en provenance du Nord de l’Europe doivent contacter leurs compagnies pour se faire rembourser pour ce cas de force majeure, proche d’une catastrophe naturelle, et qui devrait faire l’objet d’une couverture d’assurance.
Toutefois, si Air France annonce sur son site, outre l’annulation des départs jusqu’à 14h le 16 avril, le remboursement des billets – si les voyageurs ne veulent pas d’un report – il ne semble pas qu’il existe de règle internationale en la matière.

Pour tous ceux qui ont à prendre l’avion pour se rendre en séjour, l’assurance annulation n’est pas non plus forcément très clair. Si les catastrophes naturelles sur le site sont des facteurs d’annulation exclus (l’annulation d’un voyage en Islande rentre dans ce cas), la perte d’un ou deux jours, des transferts et des correspondances pour un voyage à l’étranger ne devrait normalement pas entrer dans ces exclusions. Quelques pistes dans notre dossier assurance voyage.

News-Assurances vous tiendra informés de toutes les précisions en provenance des assureurs et sociétés d’assistance.


Laissez votre avis